INSCRIPTION SUR LES LISTES ELECTORALES: DATE LIMITE LE 7 FEVRIER 2020.

PLAN LOCAL D'URBANISME

PLU: suite à l'adoption du PLU en séance du conseil municipal du 30 septembre 2019, le règlement général, le plan de zonage et les conclusions sont disponibles en cliquant ici.

LE VILLAGE DE CARAMAN EN VIDEO:
Cliquer ici

Découvrez CaramanLa vie municipaleLes infos pratiques de votre ville

LE PROGRAMME DU CENTRE CULTUREL

     Plusieurs stars feront le show sur la scène du centre culturel de Caraman en 2020.

     Lors du dernier conseil municipal, Tanguy Oechsel, élu en charge de la Culture à Caraman, a dévoilé la programmation de la saison culturelle 2020.

     Les amateurs de théâtre et d’humour seront comblés puisque cette saison fera une large place à ces deux genres.
     Côté théâtre, plusieurs pièces cultes seront à l’affiche comme Le Père Noël est une ordure au mois de mai ou encore en avril, l’adaptation théâtrale d’Oscar, l’indémodable film réalisé par Édouard Molinaro avec Louis De Funès au casting.
    
     Une pièce de théâtre avec Thierry Beccaro et Anne Richard
     Avant cela, en tout début de l’année, le public de Caraman aura pu voir sur scène le célèbre animateur de télévision, Thierry Beccaro, qui jouera la pièce Faut que ça change, aux côtés de l’actrice suisse Anne Richard.


     Un duo très médiatique puisque le premier a animé ces 30 dernières années de nombreuses émissions sur le service public (40 ° à l’ombreMotusTélématin…) tandis que la deuxième est notamment connue pour son rôle de juge d’instruction dans la série Boulevard du palais, diffusée jusqu’en 2017 sur France 2.

     Enfin, plusieurs autres représentations théâtrales sont annoncées comme la pièce Et elles vécurent heureuses avec la comédienne Vanessa Fery ou encore Lucie Bernardoni, ancienne finaliste de l’émission Star academy.
     Deux humoristes habituées des plateaux de télévision
     Cette saison culturelle 2020 sera également marquée par la tenue de deux one-woman-shows qui devraient attirer la foule des grands jours du côté du centre culturel Antoine-De-Saint-Exupéry.
     En mars, c’est l’humoriste Chantal Ladesou qui est annoncée à Caraman. La comédienne à la voix rocailleuse, star du théâtre de boulevard, est connue pour ses participations à l’émission radio Les Grosses têtes et ses nombreuses apparitions à la télévision.         
     Elle devrait jouer ses meilleurs sketchs dans le cadre d’un spectacle en partenariat avec le festival Le Printemps du rire.

     En juin, c’est Élodie Poux, l’une des figures montantes de l’humour en France, qui sera cette fois sur la scène du centre culturel. Régulièrement invitée à jouer ses sketchs ou à animer des chroniques dans des émissions à la télévision ou à la radio, l’artiste est réputée pour son humour assez corrosif. Tanguy Oechsel précise : "C’est une comique qui a de plus en plus de succès et ce sera d’ailleurs l’une de ses dernières représentations dans une salle de petite jauge puisqu’elle sera ensuite programmée dans des lieux de spectacle de plus grande taille".

     Enfin, des événements musicaux seront aussi au menu de la programmation 2020 du centre culturel.
L’association locale Minuit deux – qui avait organisé une série de concerts au lac de l’Orme blanc durant l’été 2018 – travaille en effet actuellement sur un projet de tremplin musical. Celui-ci devrait se concrétiser par une série de concerts à différentes dates.

(Sources: La voix du midi)



2019 .... RETOUR SUR ....

Le stade de rugby de Caraman baptisé au nom de l’international toulousain Roger Bourgarel.

     Ancien joueur du Stade toulousain et international français, Roger Bourgarel a vu son nom être donné au stade de Caraman, samedi 31 août, dans le cadre des 50 ans du club de rugby.

     Il y avait beaucoup d’émotion ce samedi 31 août 2019 autour du stade de rugby de Caraman. En présence de nombreux anciens joueurs et dirigeants du club venus fêter les 50 ans de la Jeunesse sportive caramanaise (JSC), un grand nom du rugby français a été honoré avec le baptême de l’enceinte sportive du quartier de l’Estanquette au nom de Roger Bourgarel.
    
     Ancien ailier du Stade toulousain où il a évolué durant près de 10 ansRoger Bourgarel a porté le maillot de l’équipe de France à neuf reprises entre 1969 et 1973. Il faisait d’ailleurs partie de l’équipe ayant remporté le Tournoi des cinq nations en 1970 aux côtés de joueurs comme Pierre VillepreuxBenoît DaugaChristian CarrèreJean-Pierre Lux ou encore Jean-Pierre Bastiat.

     Surnommé la flèche noire en raison de sa rapidité et de sa capacité à éliminer ses adversaires en quelques appuis seulement, Roger Bourgarel va s’affirmer comme l’un des meilleurs ailiers de son époque. Une vélocité dont s’est souvenu le maire de Caraman, Jean-Clément Cassan, au moment de son discours :

     "Roger bourgarel, c’était un joueur de classe. Sur le terrain, il était éblouissant et dès qu’il partait avec le ballon en main, tout le monde se levait dans les tribunes !"
     Ancien joueur mais aussi président du club de rugby à Caraman, Gilbert Hébrard, le conseiller départemental du canton de Revel, a quant à lui expliqué avoir toujours voué une grande admiration à l’ancien ailier du Stade toulousain :
"
Quand je jouais au rugby à Caraman, Roger Bourgarel a toujours été mon idole ! Il faut dire que je jouais ailier comme lui et qu’à l’époque moi aussi j’allais très vite… Mais la différence, c’est que j’allais vite parce que j’avais peur alors que lui allait vite grâce à ses appuis et ses crochets."


     Symbole de la lutte contre l’Apartheid:
    
     En 1971, Roger Bourgarel entre dans l’histoire du rugby mondial. Sélectionné avec l’équipe de France de rugby pour participer à une tournée en Afrique-du-Sud, il devient l’un des symboles de la lutte contre l’Apartheid en étant premier joueur noir à jouer face aux Springboks sur leurs terres.
     Imposée par la Fédération française de rugby, sa présence lui vaudra des menaces venues d’Afrique du sud avant cette tournée. Sur le terrain, il aura droit à un traitement de choc de la part de ses adversaires. Il en gardera même des stigmates, devant se faire recoudre la tête après avoir été ciblé à plusieurs reprises lors de la rencontre.


     Joueur et entraîneur à Caraman en fin de carrière

     Après avoir arrêté sa carrière au plus haut niveau prématurément, Roger Bourgarel va décidé de rechausser les crampons sous le maillot de Miramas puis Chateaurenard.
     Il revient ensuite à Cornebarrieu puis termine finalement sa carrière à Caraman au début des années 80 à la demande de l’entraîneur de l’époque, Alain Claret, avec qui il avait joué au Stade toulousain.

     Il jouera durant cinq ans sous le maillot de la JSC, remportant au passage sous le maillot rouge et blanc le Challenge Relin au début des années 80. Il sera ensuite entraîneur au sein d’un club caramanais où il se plaît souvent à répéter qu’il a trouvé « une seconde famille ».
     Installé aujourd’hui à Prunet, à quelques kilomètres seulement de Caraman, il s’est par ailleurs investi dans la vie de son village en intégrant le conseil municipal.
     Et il ne cache pas que les prochaines élections municipales 2020 devraient être l’occasion pour lui de s’engager un peu plus encore au service des administrés de sa commune.
    
     L’hommage d’Emile Ntamack et Jean-Marie Cadieu

     Très ému lors de cette cérémonie, Roger Bourgarel était entouré de plusieurs de ses anciens coéquipiers sous le maillot caramanais. Une délégation d’anciens joueurs du Stade toulousain était aussi présente à Caraman. L’ancien deuxième ligne Jean-Marie Cadieu se félicitait ainsi de l’initiative de la mairie de Caraman :

     "Roger Bourgarel, c’est bien sûr un symbole dans le rugby français en raison de sa participation à cette tournée en Afrique du sud avec l’équipe de France. Mais il l’a aussi été par ses qualités de joueur, sa capacité à pratiquer un rugby d’évitement, à produire du jeu… Quand on voit l’évolution du rugby actuelle, tout ce qui peut nous rapprocher de ce rugby-là, qui est d’ailleurs l’une des marques de fabrique du Stade toulousain dont il a porté les couleurs, est intéressant. En donnant le nom de Roger Bourgarel à ce stade, cela permet d’entretenir la mémoire et c’est un beau message qui sera transmis aux prochaines générations."

     Dans la foule massée autour du stade, on pouvait aussi apercevoir l’un des successeurs de Roger Bourgarel à l’aile du Stade toulousain et de l’équipe de France, Emile Ntamack. Egalement connu pour sa vélocité et son élégance cuir en main sur le terrain,  l’ancien entraîneur des trois-quarts du XV de France ne cachait pas lui aussi une certaine admiration pour son aîné :

     "Je ne sais pas si je suis son successeur mais ce qui est sûr c’est que Roger a été un précurseur. Il a été lui aussi, à son époque, l’emblème coloré du Stade toulousain. Même si je n’ai pas eu l’occasion voir trop d’images de lui en action car il y a très peu de vidéos de cette époque, ce que retiennent tout ceux qui l’ont vu jouer, ce sont ses qualités de vitesse et d’appui qui collaient parfaitement avec ce style de jeu toulousain qui a ensuite traversé les années. C’est pour cela que je tenais à être là aujourd’hui. Il est surpris de ma présence car je n’avais rien dit mais cela me faisait énormément plaisir d’être là."

(Source: Voix du midi)

Voir toutes les actualités

Concert de Noël par l'harmonie Sainte Cécile
Vendredi 20 décembre 2019 à 21h au centre culturel Antoine de Saint-Exupéry.
Entrée libre

Consultation publique: donner votre avis sur le projet de Plan Climat Air Energie Territorial
Du 20 novembre au 20 décembre 2019, le PETR vous invite à déposer vos remarques et donner votre avis.
Rendez-vous sur le site: www.payslauragais.com.

Fermeture bibliothèque municipale
La bibliothèque sera fermée du 23 décembre 2019 au 6 janvier 2020.

Théâtre: "Youpi !! Ma femme est morte ..."
Samedi 14 décembre 2019 à 20h45 au centre culturel Antoine de Saint-Exupéry.
Tarif:
Plein: 12 euros
Réduit: 7 euros.

Transports scolaires - Demande de dessertes
Pour préparer au mieux la nouvelle rentrée, le conseil départemental vous invite à communiquer vos besoin en nouvelles dessertes avant le 20 décembre 2019 à la direction des transports. Pour plus d'informations: https://services.haute-garonne.fr/

Mairie de CARAMAN
19 cours Alsace Lorraine
31460 CARAMAN

Tél. : 05 62 18 81 60
Fax : 05 61 83 98 83
mairie.caraman@wanadoo.fr


Voir les évènements mois par mois

Théâtre: "Youpi !! Ma femme est morte ..."

   Le 14/12/2019

   Samedi 14 décembre 2019 à 20h45 au centre culturel Antoine de Saint-Exupéry.
Tarif:
Plein: 12 euros
Réduit: 7 euros.

Théâtre: "Faut que ça change", écrit et mis en scène par Eric Le Roch.

   Le 28/02/2020

   Vendredi 28 février 2020 à 20h30 au centre culturel Antoine de Saint-Exupéry.
Entrée 23 euros.

Théâtre: Chantal Ladesou "On the road again"

   Le 21/03/2020

   Samedi 21 mars 2020 à 20h45 au centre culturel Antoine de Saint-Exupéry.
Entrée: 36 euros.

Théâtre: Elodie Poux: "Le syndrome du playmobil"

   Le 06/06/2020

   Samedi 6 juin 2020 à 20h45 au centre culturel Antoine de Saint-Exupéry.
Entrée: 23 euros.

Théâtre: "Et elles vécurent heureuses"

   Le 26/09/2020

   Samedi 26 septembre 2020 à 20h45 au centre culturel Antoine de Saint-Exupéry.
Entrée: 20 euros.