POUR LA SECURITE DE NOS ENFANTS, VEILLEZ A ROULER PRUDEMMENT AUX ABORDS DES ECOLES

LE VILLAGE DE CARAMAN EN VIDEO:
Cliquer ici

Découvrez CaramanLa vie municipaleLes infos pratiques de votre ville

2017 .... RETOUR SUR ....

..... LA CEREMONIE DU 11 NOVEMBRE .....

Le dépôt de gerbe.

     Malgré le temps incertain la cérémonie de la commémoration du 11 novembre s'est tenue comme il était prévu au monument aux morts de Caraman.            
      Comme chaque année étaient présents pour cette cérémonie les porte-drapeaux, les représentants des pompiers de la gendarmerie, des mairies voisines et de quelques associations caramanaises. Il y avait en plus cette année beaucoup de jeunes enfants de l'école primaire et leurs enseignants. La partie musicale était assurée par la banda «les Caramagnols».
     La cérémonie a débuté après l'envoi des couleurs par deux dépôts de gerbes, des anciens combattants et de la municipalité. Tous les enfants sont également venus déposer une fleur puis se sont recueillis avec le maire. La cérémonie s'est poursuivie par la sonnerie aux morts, la minute de silence et la marseillaise. Les enfants ont ensuite lu tour à tour des messages rappelant la vie des combattants durant la guerre à partir de lettres envoyées par les «poilus» à leurs familles. Ce fut ensuite la lecture du message des anciens combattants puis de Jean-Clément Cassan qui a ensuite parlé longtemps de cette guerre, de ces atrocités qui ont fait énormément de victimes. La marseillaise a clôturé cette cérémonie. Il y a eu par la suite la remise des drapeaux à l'Hôtel de Ville suivie d'un vin d'honneur offert par la municipalité.

(Sources: La dépêche)

..... Ancien policier du SRPJ à Toulouse, l’écrivain lauragais Patrick Caujolle sort son troisième polar .....

     Après Beau temps pour les couleuvres en 2014 et R.I.P. ? Requiecat in pace en 2016,Patrick Caujolle est de retour dans les librairies en cet automne 2017, avec la sortie d’un troisième polar intitulé Le prix de la mort. Installé à Mascarville, près de Caraman, l’auteur évoque ce nouvel ouvrage : 

     C’est une enquête assez différente des deux premières. L’intrigue ne se situe plus dans la région mais entre Paris et Québec. Et j’ai abandonné le personnage récurrent des deux premiers polars pour un nouvel enquêteur. C’est aussi un capitaine de police mais il n’a pas le même nom.
     Dans ce nouveau livre, l’inspecteur Escaude a donc laissé place au capitaine Bastide. Avec son équipe et ses collègues du service de l’identité judiciaire, ce flic originaire deToulouse va tenter de résoudre le mystère entourant l’assassinat d’un policier à la retraite, très respecté, dans son appartement parisien.     
     Patrick Caujolle situe le point de départ de cette enquête policière :
     Je me suis inspiré d’un ancien grand patron du 36, quai des Orfèvres que j’ai côtoyé. Un très grand monsieur que j’ai en quelque sorte assassiné pour les besoins du livre… Il est tué à son domicile et l’auteur des faits laisse des traces très visibles d’une véritable haine à son égard. Alors que l’enquête commence, un grand magistrat est également assassiné. Même s’ils ne se connaissaient manifestement pas, les meurtres presque simultanés de ces deux grands représentants de l’État interrogent.
     Des dialogues qui font la part belle à un argot propre à la police
     Si l’auteur précise que « l’intrigue est totalement inventée », il ne nie pas s’être parfois raccroché à la personnalité de certains anciens collègues ou connaissances au moment de donner vie aux différents personnages de son polar :
     Dans les dialogues et les personnages, il y a forcément une part de vrai. J’ai passé 15 ans à la crim’, dans le domaine de la police technique avec des missions d’écoutes téléphonique, de résolution de hold-up ou de reconnaissance photo. Dans mes dialogues, j’utilise donc un argot propre à la profession, ce qui permet au lecteur d’être en prise directe avec la réalité. On peut donc dire que le pied de cette enquête policière est figé dans le ciment de la réalité
     Mais s’il est question d’assassinats dans son nouvel ouvrage, Patrick Caujolle tient toutefois à rassurer les âmes sensibles :
     Je ne suis pas dans le registre du thriller mais bien du polar. Ce n’est absolument pas gore ! C’est une enquête policière sans pour autant que ça ne dégueule de sang et de massacres !
     Dans la dernière sélection du Prix du Quai des Orfèvres
     Figurant parmi les six ouvrages qui faisaient partie de la dernière sélection du célèbre Prix littéraire du Quai des Orfèvres (sur un total de près de 120 manuscrits), Le prix de la mort semble déjà promis à un bel avenir. Durant les prochaines semaines, Patrick Caujolle va d’ailleurs écumer les salons et festivals du livre de la région (Ciadoux, Auch ou encore Montgiscard le 21 janvier 2018) ainsi que les librairies (réseaux Cultura, Leclerc ou Carrefour) pour assurer sa promotion lors de signatures ou rencontres avec les lecteurs.
     De quoi l’occuper pendant quelques mois, même si l’auteur ne devrait pas tarder à faire de nouveau parler de lui. « Mon premier polar Beau temps pour les couleuvres dont tous les exemplaires ont été vendus va ressortir en poche chez De Borée au printemps. J’ai aussi deux autres livres prêts à être édités : un polar et un roman historique qui évoque les Guerres de Vendée », annonce-t-il.

Infos pratiques:
     Le prix de la mort 
de Patrick Caujolle – 288 pages 
Collection Marge noire aux éditions De Borée. 
Prix 19,90 €.
     Ce roman est disponible à la médiathèque de Caraman.

(Sources: La voix du midi)

Voir toutes les actualités

Bourse aux collectionneurs
Dimanche 10 décembre 2017 au centre culturel Antoine de Saint-Exupéry.

Bourse aux jouets organisée par l'école de rugby
Dimanche 3 décembre 2017 de 9h à 18h au centre culturel Antoine de Saint-Exupéry.

Certificats qualité de l’air : Crit’Air
Le certificat qualité de l’air est un autocollant sécurisé, à coller sur le véhicule, qui indique sa classe environnementale en fonction de ses émissions de polluants atmosphériques.

Grand troc organisé par le sipom
Samedi 2 décembre 2017 de 8h à 18h sous la halle centrale de Caraman.

Participez à Occitanie 2040
A l’occasion du lancement de l’élaboration du projet Occitanie 2040, la Région propose une méthode innovante, pédagogique et participative, pour permettre à tous les citoyens d’acquérir les prérequis indispensables et d’être ainsi pleinement acteur lors des temps forts de la concertation à venir.
L’objectif est de mieux comprendre les enjeux de développement de la Région Occitanie et ainsi, permettre à chacun de contribuer à cette large concertation !

Projection du film "Le sens de la fête" de Eric Toledano et Olivier Nakache
Jeudi 23 Novembre 2017 à 20h45 au centre culturel Antoine de Saint-Exupéry.
Tarifs:
Plein 6 euros
Réduit: 4.50 euros
Enfants: 3.50 euros

Soirée téléthon
Vendredi 8 décembre 2017 au centre culturel Antoine de Saint Exupéry.

Spectacle "Sacrés Cathares"
Samedi 2 décembre 2017 à 20h45 au centre culturel Antoine de Saint Exupéry.
Tarifs:
Plein: 12 euros
Réduit: 7 euros

Spectacle de chansons: "Le quizz des balladins"
Dimanche 26 novembre 2017 à 15h au centre culturel Antoine de Saint Exupéry.

Mairie de CARAMAN
19 cours Alsace Lorraine
31460 CARAMAN

Tél. : 05 62 18 81 60
Fax : 05 61 83 98 83
mairie.caraman@wanadoo.fr


Voir les évènements mois par mois

Spectacle "Sacrés Cathares"

   Le 02/12/2017

   Samedi 2 décembre 2017 à 20h45 au centre culturel Antoine de Saint Exupéry.
Tarifs:
Plein: 12 euros
Réduit: 7 euros

Concert de Noël par l'harmonie Sainte Cécile

   Le 22/12/2017

   Vendredi 22 décembre 2017 à 21h sous la halle.

Bourse aux collectionneurs Disques, BD, Jouets anciens.

   Le 10/12/2017

   Dimanche 10 décembre 2017 au centre culturel Antoine de Saint-Exupéry.

Marché de Noël organisé par le comité des fêtes

   Le 17/12/2017

   Dimanche 17 décembre 2017 au centre culturel Antoine de Saint-Exupéry.

Loto des gens heureux

   Le 23/12/2017

   Samedi 23 décembre 2017 à 21h sous la halle.